Qu’est-ce que la Jurisprudence Hanbalite dans l’islam ?

L’Islam fait partie des religions qui comptent le plus de fidèles dans le monde. Elle se caractérise par différents courants de pensées et principes. Ceux-ci se basent sur un total de 4 écoles de jurisprudence, parmi lesquelles on retrouve le hanbalisme. Vous pourrez découvrir dans la suite, l’essentiel à savoir sur cette école islamique.

Généralités sur le Hanbalisme

Pour commencer, il faut savoir que l’islam sunnite compte 4 écoles de jurisprudence. Il s’agit du malikisme, du hanbalisme, du hanafisme et du chaféisme. Ici, nous allons nous intéresser principalement au hanbalisme. Vous pourrez avoir plus d’infos sur le sujet si vous le souhaitez, afin d’approfondir vos connaissances.

En attendant, il faut savoir que le hanbalisme est une école religieuse islamique. Cette école a été créée par un imam et théologien, du nom de Ahmed bin Hanbal. C’est d’ailleurs à lui qu’on doit le nom « Hanbalisme ». Il a vécu de l’an 780, à l’an 855.

Cette école qu’il a créée, reconnaît l’existence des trois autres citées plus haut. Toutes les quatre existent et cohabitent, même si elles ont des interprétations différentes des textes religieux et de la loi islamique. Le hanbalisme est donc une école juridique, parce qu’elle s’intéresse en grande partie à la charia.

Cette école se base sur les textes religieux, et aussi sur la jurisprudence musulmane. Il est vrai qu’elle est minoritaire, car moins de 10% de musulmans dans le monde sont des hanbalites. Cela n’empêche que la pensée hanbalite soit l’une des plus importantes, surtout en Arabie Saoudite. Selon elle, la loi islamique a été créée par le divin lui-même.

voir ici :   Comment s'effectue le pliage d'un vélo électrique ?

Qu'est-ce que la Jurisprudence Hanbalite dans l'islam ?

Comprendre la méthodologie de la jurisprudence Hanbalite

La méthodologie de la jurisprudence hanbalite se base sur l’ordre des textes de loi à prendre en compte. En effet, dans cette école, plusieurs livres saints sont considérés pour trancher dans les différentes situations en rapport avec la justice. On doit les consulter dans l’ordre suivant.

Le Coran

Le Coran est le premier livre saint à prendre en compte selon l’école hanbalite. C’est la toute première source, celle qui a l’autorité sur les autres textes et écritures.

La sunna

Il s’agit de la deuxième source incontournable dans l’islam. On y retrouve la plupart des traditions et pratiques du prophète Mahomet, un peu comme un second Coran.

L’Ijma

Il s’agit de l’opinion unanime des compagnons de Mahomet. C’est la troisième source à prendre en compte selon la jurisprudence hanbalite. Ainsi, si pour un sujet qui n’a pas été mentionné dans les deux sources précédentes, il faut une référence, on a recours à l’Ijma.

L’opinion individuelle d’un compagnon

Ici, on accepte de prendre en compte tous les avis disponibles. Il peut donc y avoir plusieurs solutions pour un seul problème.

Le hadith faible et le qiyas

Le hadith faible est un autre recueil de pensées et d’écritures que l’imam choisit de considérer, pour trancher un problème. En dernier recours, il se fie à sa propre déduction logique (qiyas), lorsqu’aucun texte sacré ne lui donne de solution.

Vous en savez désormais assez sur la jurisprudence hanbalite et tout ce qu’elle implique. Pour en apprendre davantage, il est préférable de faire recours à un

voir ici :   Comment faire pour obtenir un visa pour la côte d'ivoire ?